MIKE GOLDING
B90
HERMAN NIJHOF

           
                           

L'OPEN 60 DE MIKE GOLDING
réalisé à l'échelle 1/10e par Herman Nijhof

           
                                   
           
                                                                               

RLISATNREALISATIONS

   
ACCUEIL
                   

Remerciements à Herman Nijhof pour sa participation et à Eurosail Stadskanaal pour les excellentes photos. Lien: www.eurosail.nl

           
                                                                                                                                                                                                                   
                       
L'Open 60 Gamesa, conçu par Owen Clark/Clay Oliver, a subi une mise à niveau générale en septembre 2011: Le gréement classique, plus léger, a été modifié pour réduire le poids et le rendre plus adapté à la en Gamesa a déjà couru la Transat Jacques Vabres à trois reprises (5e en 2007, 3e en 2009, 9e en 2011) et le Vendée Globe en 2008 .

Gamesa le vrai, échelle 1.
           
                       

Ancien nom du bateau..............................................................................................ECOVER
Architectes ...................................................................O ClarK Design LLP/Clay Oliver
Chantier......................................................................................Hakes Marine Construction
Date de lancement................................................................................................. Août 2009
Longueur........................................................................................................................18,26m
Largeur..............................................................................................................................5,80m
Tirant d'eau......................................................................................................................4,50m

Déplacement (Poids)...........................................................................................................8 tonnes
Nombre de dérives............................................................................................................................2
Hauteur du mât.......................................................................................................................27,30m
Voile de quille........................................................................................................................Carbone
Surface de voile au près.........................................................................................................300m2
Surface de voile au portant.....................................................................................................580m2
           
                       

LE SKIPPER

           
                       

Nationalité : Anglaise
Résidence : Southampton, Hampshire (UK)
Âge : 52 ans
Bateau : Gamesa
Site internet : http://www.mikegolding.com/ - http://www.mikegolding.com/fr/
Palmarès Vendée Globe : 4eme participation au Vendée Globe (7eme en 2000/01, 3eme en 2004/05, abandon en 2008/09)

Trois fois champion du monde, Mike Golding est un ancien combattant du feu qui s'est tourné vers le monde professionnel de la voile après sa victoire écrasante au BT Global Challenge 1996-1997, tour du monde en équipage. Il a par la suite grimpé à de nombreuses reprises sur les podiums des courses de voile les plus prestigieuses, telles le Vendée Globe, la Transat Anglaise, le Défi Atlantique, la Route du Rhum, le Transat Jacques Vabres et la Calais Round Britain.

Premier navigateur à avoir fait le tour du monde dans les deux sens

Golding a détenu et détient toujours de nombreux records du monde, y compris celui d&être;être le premier navigateur à avoir fait le tour du monde dans les deux sens. Surnommé le « Roi du Sud » en raison de ses nombreux records de vitesse dans les mers du sud, il reçoit en 2007 l'Ordre de l'Empire britannique pour service rendu au sport (à la voile en particulier). Vainqueur du Championnat du Monde FICO 2006, il a également été sacré Champion du Monde IMOCA par deux fois (2005, 2006). Connu pour son caractère bien trempé (il se dit lui-même « tenace et têtu »), il est surtout craint par ses adversaires pour ses compétences dans des conditions extrêmes et ses qualités innées de marin. En 2006, lors de la Velux 5 Océans, Golding se déroute pour sauver Alex Thomson (GBR). Lors du Vendée Globe 2008, Golding est en tête de la course à mi-parcours dans les mers du sud lorsqu'il démâte. Mike abandonne et navigue sous gréement de fortune jusqu'à Perth, en Australie. Le partenariat avec Gamesa, leader dans les technologies éoliennes, annoncé en juin 2011, a donné à Mike la chance de mener à terme son ambition d'un dernier coup d'éclat dans l'apogée de la course en solitaire : le Vendée Globe.
Mike Golding détient de nombreux records du monde, y compris celui d'être le premier navigateur a avoir fait le tour du monde dans les deux sens. Surnommé "Le Roi du Sud" en raisons de ses nombreux records de vitesse dans les mers du sud, il reçoit en 2007 l'Ordre de l'Empire Britannique pour services rendus au sport (A la voile en particulier).
           
                       



D74
           
                       
LA MAQUETTE AU 1/10e
           
                       
Il m'a fallu plus de trois ans pour réaliser cette maquette de Gamésa. Une année complète à raison de 5 heures par jour a été consacré à transformer mon modèle d'origine en Gamésa. Durant toute la première partie de la réalisation je travaillais sur la base ECOVER du même Mike Golding. La réalité m'a dépassé et avant d'en avoir terminé avec ECOVER il était devenu Gamesa. Il s'agit bien sûr du même bateau mais des détails et la décoration ont changé et j'ai du remodeler ma maquette en conséquence. Aujourd'hui j'ai un modèle au plus près de la réalité et j'ai fouillé le détail au maximum des possibilités. Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir et juger du travail réalisé.
Herman Nijhof

           
                      CARACTÉRISTIQUE DU MODÈLE: (Traduction en cours)

Construction: sandwichs carbone. Poids total 17 kg compris la quille, mât et bôme carbone. L'ensemble de l'accastillage est fait main, fabrication personnelle. Peinture, transferts et déco d°.
Radiocommande:
Graupner MC 24 + 2 multi switch 16 canaux ajoutés aux fonctions d'origine de l'émetteur.
           
                       
  • Direction, les deux safrans sont solidaires et assujettis à la barre franche.
  • Les Les flaps servant de trim fixés au tableau arrière sont réglables en incidence.
  • Le moteur de propulsion inbord est relié à l'hélice par une transmission souple reliée à l'hélice.
  • L'hélice est escamotables dans un emplacement réservé sous la coque. Cet emplacement est étanche, la fermeture est commandée. Trappe fermée, hélice escamotée, trappe ouverte, hélice en action.
  • La quille pendulaire est réglable sur bâbord et sur tribord. Une LED bleue indique la manœuvre.
  • Les dérives latérales sont opérationnelles .Elles fonctionnent séparément, soit relevées, soit immergées, suivant la route empruntée et l'orientation du vent.
  • Tous les enrouleurs de voiles sont eux aussi opérationnels et sont manœuvrés séparément.
  • Le mât est orientable, monté sur pivot et dispose de sa propre voie.
  • Dans la baignoire tous les winches peuvent pivoter de même que le winch sur colonne, le "moulin à café".
  • L'éclairage est assuré pour les feux de position, bâbord, tribord, feu de mât, tableau. Les instrument de bord, extérieurs et intérieurs disposent de leur éclairage. Spot d'éclairage du pont.
  • Pompe de cale électronique détectant les éventuelles entrées d'eau.
  • Déplacement des charges dans la coque, avant et arrière pour assurer l'assiette la mieux adaptée.
  • Réglage des voiles, foc de route, génois, spi, grand voile, tous les treuils sont indépendants.
           
PHOTOS DE LA CONSTRUCTION: (
N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir)            
   

A47

                             
A49
A50
A53
           
                                       
  1. Le choix du plan de travail est une assurance pour la suite de la construction. L'emplacement des couples est tracés.
  2. Les couples sont en place. La forme de la carène est déjà visible à ce stade.
  3. Alignement des couples au laser maison.
  4. Le bordé est réalisé en lattes de bois
           
                                       


A57
           
                                                                                                                         
                                                                                                                                                                 
     
A60
A64
           
5 - La coque est prête à être pontée
6 - Les couples du cockpit donne une idée de sa future forme
7 - La baignoire est encastrée dans le pont derrière la casquette de cockpit
8 - Herman présente les 1,82m de la coque terminée. Impressionnant!
   
A72
A75
B40
           
                            9 - Master,coque pontée terminée prête au moulage.    

10 - Première coque sortie du moule

              11 - Rails de déplacement des charges pour contrôle de l'assiette,             12 - Puits de dérive latérale droit avec, visible, le support d'immersion et de remontée de la dérive.                  
                                                     
B14
B52
B109
                            13 - La dérive latérale droite est présentée dans son puits traversant la coque.                     14 - Alignement et collage de la fermeture du cockpit         15 - Détail de la mécanique actionnant les deux safrans  
16 - Gros plan sur le safran droit
                     
 
             
20 - Les safrans sont en place
                              17 - Coque pontée, cockpit en place, présentation des premières pièces d'accastillage.            
18 - Présentation des deux safrans
                            19 - Safran gauche avec son guide et le passage de la mèche dans la coque.          
   
B102


B88
21 - Le plomb avec sa forme originale reproduite suivant le vrai.
22 - La longueur du voile de quille est peut-être la seule dérogation nécessaire à l'équilibre de la maquette.         23 - Un trou a été aménagé dans le support pour pouvoir présenter la quille en position.                   24 - Tableau arrière d'origine Ecover. Notez les deux trappes d'accès survie.
                                                                                                                                                                     
   
B86
B74
                              25 - La forme du mât est découpée au fil chaud dans de la mousse de polyuréthane expansé.          

26 - 27 - 28 - Confection du mât par enrobage de fibre de carbone
         
                                                                                                                                                                                                                     
                 
ACCASTILLAGE:
                                                                                                                                                         
 
A14
B2
A6
A8
         
29 - 30 - Taquets coinceurs d'écoutes en construction et terminés.
  31 - Éolienne, reste à venir, les pales.          
32 - Poulies et rails d'écoute fabrication maison.
             
 
A6
A18
A21
         
                                    33 - L'ensemble tête de mât, anémomètres et girouette.                   34 - Winch sur colonne dit "moulin à café" il fonctionne.     35 - Écrans de lecture des renseignements de navigation.           36 - Écrans de navigation intérieur cockpit. Tous les écrans ont l'éclairage.                
A25



39 - Toutes les manœuvres sont à poste, dérives latérales, filières, rails d'écoute, pied de mât et bôme

                                    37 - Barre à roue en laiton, habillage fil de carbone.                 38 - On distingue bien le système d'immersion de la dérive latérale.                 40 - Le gréement prend forme, les filières, les dérives latérales et l'écoutille ouverte.                    
           

G35
C28
         
                                      41 - 42 - 43 - 44 - Décoration en feuilles autocollantes adhésives. Bien que la décoration soit Gamena la maquette est encore aux formes d' Ecover          
         
C2
C4
             
C6
       
                                        45 - Première mise à l'eau, si il ne coule pas c'est bon signe...                         46 - Herman fait une dernière vérification, c"est le test final avant de larguer les amarres.                           47 - Dernier contrôle pour vérifier que la maquette et le skipper sont sur la même longueur d'onde.          
48 - La quille est bien pendulaire.
       
         
 
C58
C56
       
       
                                      49 - Gamésa terminée, avant transformations                           50 - Une vue arrière pour admirer la finition et le détail       51 - La propulsion par hélice en position active            
52 - Trappe refermée, hélice rentrée.
       
                                     

A ce stade notre ami Herman pensait être arrivé à l'apogée de son souhait de départ. Malheureusement , bien qu'étant toujours le même bateau, Ecover avait subit des transformations telles qu'il fallait faire un choix. Fallait-il conserver ECOVER ou le transformer en Gamesa. Herman a choisi la difficulté et s'est attaqué à la transformation de sa maquette terminée pour approcher au plus près la nouvelle conception de Gamesa. Bravo! Il fallait oser. Le travail a été titanesque mais les images qui suivent vont vous montrer de quoi sont pétri les hollandais.

         
                                  TRANSFORMATIONS:      
                                 
C81
               
     
                                  53 - Le tableau est désolidarisé de la coque         54 - Les dérives latérales vont être modifiées                   55 - Transformations dans l'étrave                 56 - La baignoire est entièrement démontée      
C87
   
                            57 - Gros travaux dans l'étrave, dépose du bout dehors           58 - Le nouveau cockpit est mis en forme         59 - La nouvelle casquette du cockpit est terminée               60 - Nouvelle baignoire, plus de barres à roue, un seul winch sur colonne.              
       
C111
C123
       
62 - La décoration est superbe et soignée;
                                    61 - Nouvelle casquette, nouvelle baignoire, nouveau tableau.         63 - La décoration est soignée jusque dans les détails.        
64 - Sur cette vue, les trois enrouleurs des voiles d'avant sont bien visibles
             
                   
     
     
                                            65 - La gauche de la baignoire, les winches sont opérationnels, notez la sortie des écoutes dans l'angle                                   66 - La gauche de la baignoire, une foule de détails à observer à la loupe.           67 - Cadrans lumineux pour la navigation de nuit.  
68 - Dans le noir c'est encore plus joli.
     
   
   
     
71 - Le détail du pied de mât, tout fait maison 72 - Le tableau avec son éclairage et ses flaps réglables.
                                            69 - L'assise du pied de mât avec ses élingues en attente                           70 - Le mât installé sur sa base avec vue sur la fixation de la bôme.                
C112
C128
   
74 - Sous cet angle là c'est pas mal non plus!...
76 - Paré pour être mâté.
                                          73 - Pour le plaisir, on ne s'en lasse pas...                    

75 -Nouvelle mise à l'eau, le gréement va suivre.

   
   
77 - Vue sur la poupe entièrement terminée
78 - Dans la baignoire tout est paré pour naviguer
79 - La bôme et le filet d'emmagasinage de la voile
   
80 - Eclairage du pont.
     
84 - Le rail d'écoute de grand voile est opérationnel.
82 - Girouettes et anémos en tête de mât.
83 - La barre franche remplace les deux barres à roue.
81 - Le pied de mât et les dérives latérales en position haute etles manoeuvres correspondantes
   

                     
85 - Le pied de mât, l'articulation de bôme et les manoeuvres à poste.
                     
86 -Gamésa est gréé, le soleil est là, la garde robe va suivre.
                  87-Herman n'essaie pas de couler Gamesa, c'est un test...(Webmaster)   88- Tant que l'on verra ceci hors de l'eau ce sera bon signe.     89- Il est à l'eau, prêt à prendre le large, mais les voiles sont encore dans la soute et son skipper est à terre.      
 
                                         
           
                           

90-91-92- Alors? Le vrai ou la maquette?
Le vrai pour comparaison et pour découvrir la voilure
                 

 

 

 
Gabarit pour l'asseblage des lés de voiles
Roulé, c'est à l'échelle...
                   
Trinquette
Foc de route
 
Génois
     
           
           
                                      Tout dessus, les quatre focs et la grand voile sont établis pour la photo.                
Bel effet de transparence. On distingue nettement les différents renforts et lattes de grans voile.
                    Trois des quatre focs sont sur leur enrouleur et la voile est arisée.                    
La grand voile est affalée dans ses lazy Jack.
           
             
       

 

 

(A SUIVRE)

                             
                                                                                                         
                                    Détail des manoeuvres passant dans ou hors du mât.
Notez les coinceurs opérationnels
          Chaque foc bénéficie de sa propre housse avec manoeuvre à partir du pont.                                                                                                    
                             

 

ACCUEIL

             
                                         
REALISATIONS