Gerry ROUFS
Pierre PECZI
 

Le bateau de Gerry ROUFS

 

Modèle au 1/10ème réalisé par Pierre PECZI, coque Roland Letellier

 
 

 

REALISATIONS EN COURS

 

ACCUEIL

 
groupe lg1

Groupe LG le vrai échelle 1

  • Vue tribord de Groupe LG 2 on distingue très nettement la quille (à gauche)
  • Groupe LG 2 en pleine action, tout dessus, a donf...(au centre)
  • Vue de la poupe et de la baignoire de Groupe LG 2

 


LE SKIPPER:

Gerry ROUFS, talentueux navigateur, ne se considérait pas comme une vedette. Sa victoire dans l'Europe 1-Star en 1996 avec son monocoque avait rétabli un certain climat avec son sponsor. Le canadien de Locmariaquer est parti dans ce VENDÉE GLOBE 1997 le couteau entre les dents,même si il préfère se placer en marge des favoris. Disciple de Mike Birch avec qui il a navigué sur Formule Tag avant de rejoindre Jet Services V (Il détient trois records de l'atlantique) Gerry se retrouve dans le grand bain du monocoque océanique en 1993.

Pour sa première transat en solo, il finit 6e de la Route du Café. Il s'attaque à la préparation du Vendée Globe avec un plan Finot-Conq. Depuis septembre 1995 il peaufine son Groupe LG 2. Longues sorties en équipages pour tester le matériel, Europe 1 -Star, puis retour en solitaire, test sur 2000 milles début octobre pour d'ultimes vérifications. Gerry est un des skippers qui connaît le mieux son bateau, ayant déjà parcouru 15.000 milles en sa compagnie.

Et pourtant... Le sort de la course en décidera autrement, Gerry disparaît dans les Mers du Sud et son corps ne sera jamais retrouvé. Seuls témoins de ce drame, quelques débris de l'épave récupérés sur les côtes chiliennes.

LE BATEAU:


Le "monomaran", le "drag-queen des mers"... Lors de ses premières apparitions, Groupe LG 2 a suscité nombre de qualificatifs, en raison de son aptitude à partir au planning comme un multicoque, et une décoration "flashante".

"Le bateau est bien né et nous n'avons suivi aucune piste délirante" précise Gerry. Les améliorations ont porté sur la fabrication et les structures. Adaptation notable, le ballast central et les deux ballasts latéraux, difficile d'en savoir plus. Pour la voilure, le commentaire est :" Réaménagement de la surface". Sur le pont Gerry a conservé la barre a roue dans le cockpit. C'est sur la question du gréement que Groupe LG 2 se démarque le plus de son sister-ship. En raison du dépassement de la bôme sur l'arrière le bout dehors (fixe) n'est pas à la longueur maximale. L'étai principal est dépourvu d'enrouleur, il tient juste la tête de mât et peut recevoir un génois pour le près dans les petits airs.

Au final, Groupe LG 2 n'offre pas de gain de vitesse spectaculaire mais le portant reste néanmoins son terrain de jeu favori. Malheureusement les Mers du Sud lui seront fatales ainsi qu'à Gerry.


CARACTÉRISTIQUES    
     
  • Architectes..............................................................
  • Constructeur............................................................
  • Sponsor..................................................................
  • Date de lancement...............................................
  • Nombre de milles du bateau...............................
  • Longueur................................................................
  • Flottaison..............................................................
  • Maître-bau...............................................................
  • Tirant d'eau.............................................................
  • Déplacement..........................................................
  • Quille........................................................................
  • Lest..........................................................................
  • Ballasts...................................................................
  • Gréement................................................................
  • Finot/ Conq
  • Mag-JMV
  • Groupe LG
  • Septembre 1995
  • 15.000
  • 18.28m.
  • 18.28m
  • 5.77m.
  • 4.20m.
  • 9 t.
  • Voile carbone
  • 2 t.
  • 2 x 2.50 t. et 1et2 t.
  • Sloop
  • Hauteur du mât..............................................
  • Voilure au près..............................................
  • Voilure au portant.........................................
  • Nombre de voiles.........................................
  • Matériau de construction.............................
  • Voiles..............................................................
  • Espars.............................................................
  • Nombre de pilotes.........................................
  • Sécurité............................................................
  • Nombre de batteries........................................
  • Générateurs.....................................................
  • Panneaux solaires..........................................
  • Éolienne.......................................................
  • Positionneurs..................................................
  • 25 m.
  • 260 m2
  • 650 m2
  • Non communiqué
  • Carbone Nomex
  • Technique Voile
  • Alu carbone
  • 2 Brookes
  • Radar Furuno
  • 12 éléments au Cd-Ni
  • 2 Nanni
  • Non
  • Non
  • GPS Trimble
   
  LA MAQUETTE:
     

Enfin !
LG2 ne renaît pas de ses cendres mais de la poussière qui l'avait recouvert. Après un long séjour sur une étagère du club il fallait bien qu'un jour ou l'autre il se passe quelque chose. C'est pas le tout de passer devant d'un œil attristé, de temps en temps il faut s'y mettre. Il a fait plusieurs voyage entre l'étagère et l'établi mais c'est un travail de longue haleine que de sortir un 60 pieds au 1/10e. Surtout quand le temps n'est pas l'impératif à tenir et qu'il faut aussi s'assurer que le club se porte bien, c'est le rôle du président et ça prend aussi du temps.

Enfin, un jour, comme par enchantement et à force de petits coups de pouces, il a pris forme. A partir de là les choses se précisent, on voit mieux le bout du tunnel et j'ai donc réattaqué LG2 avec cette fois l'envie d'en terminer et de le voir sur l'eau. J'ai commencé les pièces qui vont permettre de gréer ce 60' et sa garde robe est en cours.
Y a plus qu'à... et je vous tiendrai au courant.

Cdt Pierre

   
CQ
   
    2- L'étrave et l'amorce du bout dehors 3- Sortie droite du safran droit

1- La coque carbone résine époxy et le puits de dérive 4- Fixation de l'étai et bout dehors 5- Trappe d'accès cockpit
6- La coque pontée

 
7- Vue intérieure, couples et emplacement radio
8-Rigidification de la trappe d'accès avant
9- Le bulbe du cockpit
10-Trappes d'accès et voile de quille

11-12- Ouvertures sur la mécanique et l'électronique en cours d'installation
13- L'étrave avec son bout dehors et l'accès aux poulies de renvoi des manœuvres
14- Ensemble coque terminée et peinte

 

15-Pierre présente la coque terminée et peinte prête à être gréée
                                 
     
REALISATIONS EN COURS ACCUEIL