Jean Pierre Dick

 

 

VIRBAC PAPREC

Le bateau de Jean Pierre Dick

MAQUETTE RÉALISÉE AU 1/12eme par Franck LUCHEZ, coque personnelle

 

Franck LUCHEZ
     
Cliquez sur les photos pour les agrandir

L'étrave de VIRBAC PAPREC échelle 1

 

 

 

La poupe de VIRBAC PAPREC échelle 1

VIRBAC PAPREC en pleine action


LE SKIPPER:


Jean Pierre Dick, Niçois d'origine, avait une carrière toute tracée dans l'entreprise familiale axée sur la santé animale. Après ses études vétérinaires et une expérience dans le management il a senti que ce n'était pas son destin il ne rêvait que de haute mer et de courses au large. En 2001, à 36 ans, sa décision est prise, il troque costume et cravate contre bottes et ciré. Pas Breton d'origine les premiers contacts sont frais mais "Jipé", c'est son surnom, cultive cette différence et le prouve en faisant construire en Nouvelle Zélande le premier 6O pieds Imoca sur plan Farr.

Un pari réussi qui lui permet d'enchaîner les victoires il termine son premier Vendée Globe à une honorable 6eme place malgré de nombreux soucis techniques Résultat, les meilleurs skippers commandent des plans Farr.
Jean Pierre sait s'entourer de gens compétents auprès desquels il apprend rapidement. Troisième de la Route du Rhum derrière Jourdain et Le Cam, il signe sa plus grande victoire en remportant avec Damien Foxall la Barcelona World Race. Après un mois de course sur le Vendée Globe 2008-2009, il rivalise avec les meilleurs marins en solitaire de la planète et prend même les commandes de la course. Malheureusement, un de ses safrans endommagés par un ofni l'oblige à se détourner pour réparer. Après être reparti il arrache cette fois l'autre safran. Malgré cette avarie définitive et insurmontable il réussi après une navigation difficile et périlleuse, à ramener son bateau en Nouvelle Zélande.

Un grand skipper à suivre...


LE BATEAU:

Une fabuleuse machine:
Jean Pierre Dick a bénéficié sans nul doute pour cette course du bateau le plus léger, le plus large et le plus puissant de la flotte. VIRBAC est une fabuleuse machine, superbement finie par les Kiwis et qui ne manque pas d'innovations, que ce soit sur le pont (winch de manœuvre unique, copié depuis) et en dessous (table à cartes perpendiculaire). Pas de mât aile mais un tube immense à quatre étages de barres de flèche poussantes, pas de hook, un seul emmagasineur, VIRBAC est une bombe au près... et au portant!

Fort de 20.000 milles à bord, Jean Pierre qui n'a rien laissé au hasard dans sa préparation, mais va découvrir le Grand Sud en solo, est l'un des favoris à condition de ne pas se laisser dépasser par sa machine surpuissante., et parfois oublier sa culture de régatier pur et dur. Au départ de cette course il n'a que VIRBAC comme sponsor, PAPREC n'interviendra que plus tard. Bien que la préparation ait été
perturbée par deux démâtages il part parmi les favoris.

Beaucoup de péripéties et d'avatars viendront perturber ce Vendée-Globe 2004-2005 et Jean Pierre ne tirera pas mal son épingle du jeu en terminant à la 6e place.

CARACTÉRISTIQUES:
  • Architectes.....................
  • Chantier:........................
  • Matériau:........................
  • Lancement:....................
  • Nombre de milles:.........
  • Sponsor:......................
  • Longueur:.......................
  • Largeur:.........................
  • Tirant d'eau.....................
  • Déplacement en charge:
  • Quille:...........................
  • Poids du bulbe: ..............
  • Bruce Farr Yacht Design (E.U)
  • Cookson Boats (N.Z)
  • Carbone Nomex
  • Avril 2003
  • 20.000
  • Virbac
  • 18,28m
  • 5,50m
  • 4,50m
  • 8.500 kg
  • Voile en acier, lest plomb
  • 3,5 tonnes
  • Nbre de ballasts:....................
  • Safrans:.................................
  • Autres appendices:.................
  • Mât:......................................
  • Voilure au près:.....................
  • Voilure au portant:..................
  • Nombre de voiles:...................
  • Type de barre:........................
  • Moteur:..................................
  • Batteries:...............................
  • Panneaux solaires:.................
  • Survie:...................................
  • 6 - (2 avant-2centraux-2 arrière
  • Deux relevables intégrés sous la coque
  • Deux dérives latérales
  • 28,50m
  • 270 m2
  • 530 m2
  • 7 (GV-génois-solent-trinquette-tourmentin- 2 spis)
  • Deux barres franches
  • Yanmar 28cv
  • 6
  • 16 Solarcom
  • Radeau DBC Solas dans le cockpit + 1

LA MAQUETTE:


Je fais du modélisme naval depuis 30 ans et j'aime les défis. Mon premier défi avec le club de l'armada modélisme portelois" en 1992 jusque 1997 est d'avoir donné un coup de main pour construire un modale réduit de 3 m 60 du canot de sauvetage de Boulogne sur mer le Président Jacques Huret et de lui avoir fait traverser la manche.

Il y a quelques années la ville de Calais a accueilli les 1000 miles de Calais et certains membres du club ont décidé que pour la prochaine édition , la Calais round britain race nous allions présenter plusieurs open 60 ( PRB ,Arcelor Dunkerque Bonduelle ,Virbac Paprec etc.) et voilà le projet open 60 est en route, chaque adhèrent a choisi son bateau le mien sera VIRBAC -PAPREC.

Le club de Calais a fabriqué un moule et sort plusieurs coques. Le plus dur reste a faire car n' ayant pas de plan du bateau il a fallu chercher de bonnes photos pour construire le pont , le mat et tous les appareils de pont. La fabrication de la coque a demandé plusieurs mois,avec des hauts et des bas, pose du puits de dérive etc...
Heureusement pour la déco je n'ai pas eu autant de problème car j'ai travaille dans la pub ( adhésif véhicule ) ça aide .
Après un an de fabrication il navigue très bien.

Actuellement je relève un autre défi, je fabrique un monotype de 8 mètres pour la traversée de l'atlantique a la rame en janvier 2012 visible sur http://jeunesmarinsduboulonnais.wifeo.com

Franck

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
  • Devant les deux moules polyester, la première coque. Normalement une douzaine d'exemplaires sont prévus
  • Pose des puits pour les mèches de safrans
  • Mise en place provisoire du pont
  • Gabarit en styro dur pour mise en forme du roof
  • Mise en place de couples de renfort
  • Présentation du tube alu pour bout dehors démontable
  • Mise en place du puits de dérive
  • Ceinturage de la coque par une baguette qui supportera le pont
  • accordement des mèches de safrans sur le servo de direction
  • Pont collé, voile de quille et lest en place
  • Enduit et ponçage à base d'huile de coude...
  • Mise en place des safrans
  • Pose et réglage définitif de la quille
  • Vérification de l'alignement
  • Ah! Bidouille, quand tu nous tiens...
  • Fabrication d'un treuil perso sur base de lève glaces
  • Treuil en construction, notez les fins de courses (1)
  • Montage du treuil dans la coque
  • Détail de la baignoire, les winches, le radôme
  • Autre vue de la baignoire et du tableau arrière
  • Vue latérale d'ensemble par babord
  • Détail du roof et des panneaux solaires
  • Derrière le radôme les instruments de navigation
  • Le pied de mât avec son pousse-bas
  • Les lettres pour la déco c'est mon métier, ça aide...
  • L'ensemble terminé, pas mal, non?
  • Le final...Il est à l'eau et je suis content du résultat. Bien dans ses lignes et navigation agréable, d'autres photos sur l'eau à suivre.

 

                             
  REALISATIONS   VOS REALISATIONS   ACCUEIL